Mon éthique

Voici les principes qui me guident dans ma pratique :

  • instaurer le plus possible de justesse et de clarté dans le cadre proposé, tant en thérapie qu'en animation
  • être moi-même en cheminement permanent
  • accompagner les gens à se connecter à leur "guérisseur intérieur" et à la sagesse de leur cœur : ce sont ceux-ci qui feront le "travail"
  • être animée par une quête de sens continue et partager cet enthousiasme
  • contribuer à renforcer chez le consultant/le participant

- son pouvoir personnel

- son sentiment de légitimité

- son autonomie

- sa créativité

- le respect des cycles du vivant et du sacré de la vie. 


L'attitude indispensable du guérisseur blessé, c'est la confiance qu'il porte à l'égard du soigné. Comme le premier éducateur de l'enfant est l'enfant lui-même, qui est responsable de sa propre croissance, le premier guérisseur d'une personne éprouvée par la souffrance s'avère être son "médecin intérieur". 

Jean Monbourquette, Le Guérisseur Blessé


Ritualia

Mon logo symbolise le fait que ma pratique se place sous l'égide du Centaure Chiron, la figure par excellence du Guérisseur Blessé

Ma devise : "Des mythes et des rites pour nous sentir vivants".

 

Des mythes...

 

Le mot grec μύθος, qui a donné en français "mythe", signifie simplement "récit".

  

Nos mythes personnels, nos romans familiaux, les récits fondateurs de nos identités collectives… les contes de fées qui nous font grandir, le livre que l'on raconte le soir à l'enfant… les histoires des anciens au coin du feu, les souvenirs d'enfance d'une grand-mère, le récit de vie d'un cher disparu... les photos jaunies de nos albums d'autrefois... nos scénarios oniriques et intimes... la biographie (littéralement "écriture de vie") d'une idole ou celle d'un anonyme...  la magie du cinéma... la communion du théâtre... les vitraux des cathédrales... les mystères du tarot... les aventures des dieux, des héros, des princesses, des guerriers… les vœux exaucés qui tapissent les murs d'une chapelle... la légende d'une antique fontaine ou celle d'un nom de rue...  

Autant de paroles et d'histoires qui nous structurent et nous révèlent... si nous prenons la peine de les écouter. 

 

Parfois, dé-construire quelques-uns de ces récits nous aide à mieux nous connaître... et à mieux nous construire, à nous re-construire.

"Cette histoire qui m'habite et que je ne remarque même plus, que me raconte-t-elle, au fond, sur moi-même...?"

 

Parfois aussi, nous en manquons : c'est comme si certains récits s'étaient égarés... Refoulés aux oubliettes, confinés dans le tiroir d'un secrétaire ou endormis dans le silence d'un cimetière... nous sentons leur présence, mais nous ignorons leur trame.

Il est bon, alors, de remettre des mots au pays du non-dit. De replacer les pièces manquantes du puzzle de nos racines. De retrouver du sens, du mouvement, de la vie. De réinjecter des couleurs, des parfums, des saveurs... de réinventer des symboles, de renouveler des envies !

 

...et des rites...

 

Le mot latin ritus, qui a donné en français "rite", désigne une cérémonie rassemblant une communauté dans un espace sacré, pour célébrer un événement, le plus souvent une fête périodique ou un passage (naissance, initiation, mariage, décès). De ritus dérive l'adjectif ritualis, "rituel" : au neutre pluriel, ritualia. Un rituel peut être aussi bien une grande cérémonie collective, qu'un tout petit acte symbolique et intime au coeur de notre quotidien. Le nom RITUALIA, que j'ai choisi pour baptiser ma pratique, fait donc référence aux valeurs qui me sont chères : le lien, la communication, le partage, le respect du sacré, la recherche de sens, la créativité,... De plus, il est ancré dans un univers historique et mythique, à l'image de celui que je vous invite à découvrir en ma compagnie ! 

 

On peut vivre sans célébrer, bien entendu. Mais pour soulever la vie, pour l'alléger, pour la porter plus haut et plus loin, nous avons besoin du rite. Il ne supprimera pas la souffrance, mais il peut éloigner la désespérance et faire place à la joie, là où, peut-être, on ne l'attendait pas. Le rite est en nous. Le rite est une partie intime de nous-mêmes.

Et nous en avons besoin comme de pain. 

Gabriel Ringlet, La grâce des jours uniques


...pour nous sentir vivants

 

Parce que réinventer nos récits personnels et réinviter dans nos vies du rituel, ça fait vibrer, tout simplement !

 

Ne te demande pas ce dont le monde a besoin. Demande-toi ce qui te rend vivant, et vas-y, fais-le.

Parce que ce dont le monde a besoin, c'est de gens qui se sentent vivants.

Howard Thurman


Mon parcours

Je m'appelle Marie-Adélaïde Debray, j'ai 39 ans et je vis à Bruxelles. 

des formations pratiques

Art-thérapie AMC © à l'Institut C.G. Jung Athanor, avec Csilla Kemenczei https://athanor-amc.org

Journal Thérapie ©, avec Nathalie Hanot

https://art-emoi.jimdofree.com 

Psychogénéalogie et analyse transgénérationnelle à l'Institut Généapsy, avec Élisabeth Alvès-Périé, Simone Cordier et Thibaut de Diesbach (en cours de certification)  www.geneapsy.net 

Pratique chamanique, avec Gertrude Croé et Geneviève Collet (pratique régulière mais non certifiante)  www.tetra.be 

The Hero's Journey, avec Bret Stephenson

Écriture créative à L'Étincelle, avec Maud Vidal-Naquet

 

des études "classiques"

Master en langues et littératures classiques (latin et grec ancien) - 2003

Agrégation de l'Enseignement Secondaire Supérieur

Master en Arts du Spectacle

Candidature en sciences de la communication

Diplôme d'académie en guitare classique

Outre le français qui est ma langue maternelle, je parle le néerlandais, l'anglais et le grec moderne. 

 

des expériences professionnelles

Avant de me lancer dans l'accompagnement et la thérapie, j'ai travaillé dans des domaines divers : les festivals culturels, l'enseignement secondaire, l'entreprise, les Institutions européennes, l'associatif, le secteur jeunesse à l'international, la banque, le notariat, le management artistique, l'animation d'enfants,... Cette diversité d'expériences me permet d'appréhender une grande variété de réalités de terrain, ce qui est précieux dans ma pratique actuelle.

 

des aventures initiatiques

Voyageuse passionnée, j'ai parcouru l'Europe et le monde, toujours en quête de sens et de sacré.

Très tôt, j'ai aussi exploré mes territoires intérieurs, et suivi des thérapies auprès de nombreux professionnels, parmi lesquels j'aimerais citer Marie Martin, Anne-Gaëlle Baudot, Dominique Besso, Martine Capron ou encore Pierre Ramaut.

RITUALIA

Marie-Adélaïde DEBRAY

ritualia.be@gmail.com

+32(0)486 41 26 47